Artémis, soeur jumelle d'Apollon avec qui elle a de nombreux points communs, est la déesse de la chasse et de la lune ( son frère étant dieu du soleil). Elle est fille de Zeus et Léto (voir les conditions de sa naissance dans l'article consacré à Apollon). Elle est le Grand Véneur de l'Olympe. La déesse vit dans le pays des Hyperboréens où elle est la "dame des animaux sauvages", de la nature sauvage, et elle déclare "Que toutes les montagnes soient miennes" dans l'hymne de Callimaque de Cyrène. Elle erre aussi dans les agroi, les terres en friches, incultes et peu fréquentées. Elle appartient avant tout au monde sauvage. En effet, elle a l'image d'une sauvageonne insoumise et fière, qui passe son temps dans les bois entourée d'animaux sauvages. Elle est la guide de 20 nymphes (du mont Amnios) ainsi que de jeunes mortelles et elle initie des petits hommes et des animaux qu'elle accompagne jusqu'à leur vie adulte. Cependant, elle est toujours armée de son arc et de ses flèches qui lui ont été offert par les Cyclopes, car malgrè son image d'amie des animaux, elle est aussi déesse de la chasse. Ce double visage s'illustre parfaitement avec la biche qui est à la fois sa compagne favorite et un animal qu'elle aime poursuivre de ses flèches selon les représentations. Son double visage s'exprime aussi par le fait qu'elle peut soit être la déesse qui  rend des oracles, guérit des blessures, protège les eaux thermales et veille sur les animaux, comme celle qui répend des épidémies ou la mort violente. Elle aide souvent son frère quand il en a besoin et ils prennent toujours le même parti, ainsi pendant la guerre de Troie ils sont tous les deux du côté des troiens. Elle l'aide à se venger de Coronis (qui le trompait) et de Tityos. Elle l'aide à combattre le serpent Python et l'assiste dans la gigantomachie ( bataille entre les dieux et les titans). En général, elle envoie sur les femmes la mort soudaine alors qu'Apollon le fait sur les hommes. On peut prendre pour exemple la vengeance des deux contre Niobé (femme du roi de Thèbes) qui se ventait d'être supérieur à Léto car elle avait eu 12 enfants et Léto uniquement 2. Pour laver l'offense faite à leur mère, ils tuèrent les 12 enfants de Niobé : Apollon les fils et Artémis les filles. Artémis est appelée parfois la "radiante" car elle guide les étrangers et les égarés au coeur de la nuit, et Homère la surnome la déesse à l'arc d'or. Ses attributs sont l'arc et le croissant de lune. Son arbre est le cyprès. Elle est l'une des trois déesses vierges. Artémis est parthenos, la vierge qui s'occupe du feu et celle qui s’abstient de tout commerce sexuel avec des hommes, selon Plutarque. Elle punie très sévèrement les hommes qui tentent de la séduire. Par exemple, quand Actéon la surprend par hasard dans son bain, elle le métamorphose en cerf et le fait déchirer par ses propres chiens. Il semble qu'Artémis ait brûlé  une fois de passion, elle est émue par la beauté du géant chasseur, Orion, fils de Poséidon. Quand Orion déclare sa flamme à Artémis, il est piqué par un scorpion que fait surgir la déesse de la chasse. Reconnaissante envers l'animal qui l'a préservée de sa vertu, Artémis l'immortalise en faisant de lui une constellation, Orion profite aussi de cette métamorphose. Un autre mythe dit que c'est Apollon qui intervient pour préserver sa sœur contre elle-même, il lui fait viser un point lointain sur les flots, la défiant de l'atteindre avec son arc, elle tue ainsi Orion involontairement avec une de ses flèches. Elle surveille également la chasteté de ses compagnes : elle décoche une flèche à Callisto pour avoir eut une aventure avec Zeus. Pour finir je dirais qu'Artémis, de tous les dieux de l'Olympe, est sans doute celle pour qui l'hésitation entre le bien et le mal est à son paroxisme. Elle est la plus paradoxale de tous et cette idée est illustrée par le fait qu'elle est une des trois facettes de la Lune, astre changeant.

artemisfountaine

extrait d'un poème grec sur les trois déesses vierge :

"Aphrodite la dorée, qui fait naitre l'amour et met en émoit la création entière, reste cependant sans pouvoir sur trois coeurs : Vesta, la vierge pure, Athena aux yeux pers dont le seul soucis est la guerre et l'oeuvre des artisants, Artémis, enfin, la chasseresse, amante des bois et des montagnes. "

midbk1

triplegoddess

Artémis est l'une des trois déesses composant la triade de la lune au côtés de Séléné et d'Hécate. Je vais donc en profiter pour les présenter aussi ici. En effet, pour les poétes plus tardif, Artémis est la déesse aux trois formes : Séléné dans les nuages, Artémis sur la terre, et Hécate aux enfers et sur la terre lorqu'il y fait nuit.

Séléné :

s_l_n_

Séléné est la fille des tytans Hyperion et Théia et ainsi soeur d'Hélios (le soleil) et d'Eos (l'aurore). Elle même est déesse de la lune et plus spécialement de la pleine lune. Elle est en effet le second membre de la triade de la lune (Artémis est la nouvelle lune et Hécate est la lune décroissante). Après s'être baignée dans l'océan, elle emmène son grand char argenté à travers le ciel obscur. Il est tiré par des chevaux ou des boeufs blancs selon les versions. Elle est aussi dépeinte montant un cheval ou un taureau. Lors de ce voyage, elle luit d'une douve lumière argentée qui éclaire la terre ensommeillée. Elle est décrite comme une très jolie femme au visage blanc, vétues de longues robles fluides blanches ou argentées et portant une lune en croissant retournée sur sa tête. Parfois, on dit qu'elle a deux grande ailes blanches dans le dos. Elle eut plusieurs amants dont Pan (qui la séduisi en lui offrant un troupeau de boeufs blanc), Zeus (qui lui donna deux filles : Hersé et Pandia) et Endymion (jeune et beau berger ou roi d'Elide selon les sources, qu'elle plonge dans un sommeil éternel pour conserver sa beauté. Il ont eut cinquante filles : les 50 mois lunaires entre chaque session des Jeux olympiques sont censés y faire allusion. La tombe d'Endymion se trouve à Olympie.  ).

Le sommeil d'Endymion par Girodet :

girodet___sommeil_endymion

Hécate :

03hecate

Hécate, fille du titan Persès et d'Astéria, elle est une déesse de la lune (la lune décroissante). Elle est la mère de la nympe Scylla, qui fut transformée en monstre marin (j'expliquerai ailleurs pourquoi...). Elle aida Déméter à retrouver Perséphone enlevée par Hadès. Elle est protectrice des marins et des enfants, ce qui la rapproche d'Artémis. Mais, elle se retrouve petit à petit associée à la face sombre de la lune et devient une déesse de la divination et de la sorcellerie, une magicienne : la déesse des carrefours, lieu réputés pour être hanté de pouvoirs magiques hostiles. Elle devient déesse de l'ombre lunaire, de la nuit msytérieuse pendant laquelle la lune se cache et est associée aux actes obscures.

"Hécate des enfers, dont le pouvoir brise tous ceux qui lui résiste. Ecoutez! Ecoutez! Ses meutes aboient par toute la ville, elle se tient en tous lieux où trois chemins se rencontrent."

À l'époque romaine, elle est souvent représentée avec trois têtes ou trois corps, et on en a retrouvé de nombreuses statuettes à d'anciens carrefours, lieux de la géomancie (divination par observation de cailloux) par excellence.