Narcisse etait le fils du dieu fleuve Céphise et de la nymphe Liriope. Il existe plusieurs version de son mythe mais toutes s'accordent à dire qu'il était doté d'une très grande beauté. C'est pourquoi dans les sources d'Ovide, l'auteur nous dit qu'à sa naissance, le devin Tirésias, à qui l'on demande si Narcisse atteindrait une longue vieillesse, répond :"Il l'atteindra s'il ne se connaît." En effet, c'était un jeune homme très fier qui repoussait les avances de toutes les jeunes filles qui le désirait. Il méprise totalement les femmes et écconduit toutes ses prétendantes, leur brisant curellement le coeur à chaque fois. Un jour cependant, l'une de ces jeunes filles tant blessée par le jeune prétentieux, demanda aux dieux de la venger en fesant que celui qui n'en aime aucune s'éprenne de lui même. Némésis, la déesse de la colère juste, l'entendit et l'exaucea. Ainsi, le jeune homme, se penchant pour se désaltérer, vit sa propre image se refleter dans l'eau et en tomba amoureux : " Je sais maintenant ce que d'autres ont souffert par moi, car je brule d'amour pour moi-même! Et cependant, comment pourrais-je approcher cette beauté que je vois reflétée dans l'eau ? Mais je ne peux m'en éloigner. Seule la mort me libérera. " Il resta alors de longues journées à se contempler en désespérant de ne jamais pouvoir attraper son image et vivre avec elle l'amour. Il fini par dépérir et mourir dans cette source où on appela narcisse les petites fleurs blanches qu'on découvrit auprès de son corps. A sa mort, Echo, toujours éprise, se tenait à ses côtés, impuissante, et quand il mourru, Narcisse dit "adieu" à son image et elle ne put que répéter cet adieu comme une dernière plainte. On dit que lorsque l'ombre de Narcisse traversa sur la barque la rivière qui encerle le monde des morts, il se pencha pour s'appercevoir une dernière fois.

Le poéte grec Nonnos nous rapporte une histoire différente dans laquelle Narcisse est le fils d'Endymion et de Séléné. Il a dans cette version, une soeur jumelle dont il est fou d'amour et à sa mort il prend l'habitude de comtempler dans l'eau d'une source, sa propre image lui rappellant celle de sa soeur.

494px_michelangelo_caravaggio_065